Il y a une décennie, la France a fait le choix d’évoluer vers un nouveau modèle énergétique, plus maîtrisé, plus juste et plus efficace et s’est fixé comme objectif de diviser par deux sa consommation finale d’énergie (par rapport au niveau de référence 2012) d’ici à 2050. Année après année, on sent une vraie accélération et les moyens déployés par le gouvernement et les acteurs continuent de croître. 2024 devrait d’ailleurs être une année encore plus dynamique dans un contexte économique pourtant moins favorable. Plusieurs experts reviennent pour nous sur les faits marquants de 2023 et se projettent sur l’avenir avec un certain optimisme.

Vous pouvez également aimer